Le Portugal est un pays attractif pour bon nombre d’européens, plus particulièrement les Français qui souhaitent y passer leur retraite. Un climat convivial, des plages et un soleil accueillants, une population chaleureuse et des conditions fiscales avantageuses à maints égards, ce pays de l’Union Européenne, situé au Sud Ouest de l’Europe est aujourd’hui une aubaine pour les retraités. Toutefois, avant de prendre une décision aussi importante, il est nécessaire de tout savoir sur la retraite au Portugal, ne laisser aucun détail de côté. Au cours de cet article, vous obtiendrez de nombreuses informations qui vont vous permettre d’avoir une vision globale sur la retraite au Portugal. Nous vous présentons le coût de la vie, les formalités administratives, les  meilleurs endroits où s’installer, les inconvénients, les principaux avantages, etc. Vous pourrez alors avoir plus d’éléments significatifs pour nourrir votre réflexion, peut-être déjà mûre, où qui vient juste d’éclore.

Le coût de la vie pour un retraité au Portugal

Hormis le coût de l’électricité qui est beaucoup plus élevé au Portugal (entre 30% et 40% plus cher), le coût de la vie au Portugal est largement moindre que celui de la France. Cela est surtout visible sur l’alimentation pour laquelle vous pourrez faire jusqu’à 30% d’économies. Evidemment, cela ne concerne pas les produits importés d’Asie, ni d’autres pays européens et encore moins les produits de luxe. Vous pourrez même trouver beaucoup de légumes à la moitié de leur prix comparé à la France. Il en est ainsi des tomates, des courgettes, etc. La viande et le poisson sont également beaucoup moins chers au Portugal qu’en France. Comme pour les légumes vous pourrez faire jusqu’à 50% d’économies.

Passer sa retraite à Lisbonne Portugal
Passer sa retraite à Lisbonne, Portugal

 

S’agissant des logements vous pourrez faire des économies entre 10 et 30% suivant les quartiers et les villes.  Notons que ces dernières années la spéculation foncière est devenue une réalité au Portugal ce qui nécessite alors une recherche éclairée et approfondie  avant de choisir votre lieu précis où vous installer.  Ainsi, le prix du mètre carré habitable dans la capitale et dans beaucoup de villes avoisine les 2500 et 3000 euros. À Lisbonne, le prix du mètre carré peut frôler les 8000 euros. En Algarve vous pourrez trouver des terrains à juste 500 euros le mètre carré.

Les démarches pour une retraite paisible au Portugal

Bien qu’il ne soit pas nécessaire de demander un visa pour aller au Portugal, il est cependant nécessaire de suivre une certaine procédure administrative, si toutefois le séjour doit être à long terme. Ainsi, au bout de trois mois de résidence au Portugal vous devrez demander une autorisation auprès de la mairie pour un prolongement de trois mois supplémentaires. Pour passer sa retraite au Portugal, il vous faudra un permis de séjour et un numéro d’identification fiscale. Vous aurez également besoin d’une attestation de résidence délivrée par la mairie de votre lieu de résidence. Ces documents vous permettront de vivre encore cinq années au Portugal en toute régularité. A l’issue de ces cinq ans, vous pourrez prétendre au statut de résident permanent pour profiter définitivement de votre retraite en toute tranquillité.

Qui paye votre pension de retraite ?

A part l’ASPA et l’ASI, vous n’avez pas besoin de résider en France pour percevoir votre pension de retraite sans aucun souci. Il faudra juste informer vos caisses de retraite de vos projets de déménagement et remplir chaque année un certificat de vie ou une attestation d’existence. Cela leur permettra de savoir que vous êtes toujours en vie et donc un ayant droit.

Tout savoir sur la fiscalité

Le Portugal fut toujours considéré comme un paradis fiscal par les Français. En effet, le socialisme français fait que son régime fiscal est un des plus contraignants au monde. Ainsi, si les Français veulent aller au Portugal pour son soleil, ses plages et le coût de la vie, ils y vont également pour ses nombreux avantages fiscaux. Toutefois, remarquons qu’en février 2020, le régime fiscal fut ajusté au Portugal ce qui nécessite de s’y pencher un peu plus avant de décider de s’y installer durablement voire définitivement.

Avant cette réforme, les retraités français bénéficiaient d’un statut de résident non habituel qui leur permettait de jouir d’une exonération fiscale totale sur leur pension de retraite dès leur installation pour une durée de dix ans. Pour en bénéficier, il fallait juste vivre la moitié de l’année au Portugal et ne pas y avoir vécu pendant les cinq années précédentes. Après les dix ans, devait intervenir un régime d’imposition progressif. Toutefois, avec l’arrivée des socialistes au pouvoir et le nouveau régime fiscal, le Portugal risque d’être un peu moins attractif à ce niveau. En effet, il a été proposé et voté une taxation de 10% pour les retraités étrangers. Le motif de cette décision peut être vu sur la stabilisation financière du Portugal qui n’avait plus besoin de mener une politique fiscale aussi attractive pour attirer des capitaux étrangers.

Pouvez-vous bénéficier d’une exonération fiscale ?

L’avantage fiscal – qui consistait dans l’exonération – ne concernait que les indépendants et les salariés et non les fonctionnaires de l’Etat français. D’ailleurs, si la nouvelle loi entre en vigueur, cette exonération sur les dix premières années n’existera plus pour personne. Toutefois, le Portugal demeure attractif d’un point de vue fiscal comparé à des pays comme la France.

Quels sont les avantages de passer sa retraite au Portugal ?

Pour les retraités français, le premier avantage est la proximité géographique. En outre, il y a le climat qui est l’un des plus grands arguments du Portugal pour attirer les retraités français. Un ensoleillement de 10 mois sur 12, avec des températures en hiver qui descendent rarement en dessous de 10°. Le Portugal est sans doute l’une des meilleures destinations pour les expatriés. Le second avantage est le coût de la vie qui est un argument de taille. En quittant la France pour le Portugal, vous pouvez faire jusqu’à 30% d’économie entre consommation courante, logement et loisirs.

Quels sont les inconvénients de passer sa retraite au Portugal ?

Le Portugal offre certes de nombreux avantages mais également quelques inconvénients notamment sur le plan de la santé. Le monde médical est moins performant qu’en France, surtout dans les hôpitaux publics. Les cliniques et hôpitaux privés offrent un meilleur service et peuvent même être comparés avec la France mais les prix sont exorbitants. Pour amoindrir ce désagrément, vous pourrez souscrire à une assurance maladie pour profiter des soins dans une clinique privée. Considérant la proximité géographique avec la France, vous pourrez également faire le voyage pour venir en France vous y soigner si vous en avez les moyens et si vous n’avez pas certaines maladies chroniques qui nécessitent des rendez-vous à intervalles réguliers. En tout état de cause, le monde médical du Portugal est un paramètre à considérer si vous avez le projet de passer vos vieux jours dans ce pays. En outre, il faut remarquer que l’essentiel de l’offre culturelle portugaise se trouve à Lisbonne ce qui y justifie un coût plus élevé de la vie, tout comme à Porto. A part ces deux villes, ne vous attendez pas à une richesse culturelle extraordinaire.

Où s’installer au Portugal ?

25% des portugais habitent à Lisbonne et ce n’est pas fortuit. Le cadre de vie est idéal, les plages sont fabuleuses et les paysage variés. Le statut de capital lui fournit tout ce dont il a besoin en termes d’infrastructures. Le seul hic c’est le coût de la vie qui n’est pas très loin de celle de la France. A l’opposé, il y a l’Algarve qui est sans doute la partie la moins chère du pays bien qu’il dispose de bonnes plages et un ensoleillement qui dure presque toute l’année. C’est, pour ainsi dire, un vrai coin de paradis. L’éventuel inconvénient, pour cette partie méridionale, est qu’il n’y a pas beaucoup de dynamisme ni de sites touristiques. La partie nord du pays entre Porto et ses environs se présentent comme un compromis entre Lisbonne et Algarve. On y trouve un très bon cadre de vie surtout au niveau du littoral. Le coût de la vie est plus avantageux par rapport à Lisbonne, elle est touristiquement attractive, dynamique et désenclavée.

retraite au Portugal
Fin 2020, le Portugal accueillait 19 125 Français

Entre qualité de vie et coût de la vie

Entre un littoral d’une beauté exceptionnelle, un peuple accueillant et chaleureux, des services à la personne accessibles et une sécurité acceptable, le Portugal dispose d’une qualité de vie très satisfaisante. En outre, il est évident que la majorité des retraités choisissent un lieu d’expatriation pour son coût de la vie. Qualité de vie et coût de la vie sont les deux principaux arguments qui peuvent convaincre un retraité de quitter sa ville de résidence et aller s’installer dans un pays étranger. En effet, entre qualité de vie et coût de la vie, on ne peut profiter de l’un sans l’autre.

L’assurance santé

A un certain âge, la santé devient une préoccupation majeure. C’est pour combler les différences avec un univers médical moins performant qu’en France que plusieurs formules d’assurance santé ont été mises en place au Portugal. Ainsi, selon le niveau de prestation dont vous voulez profiter, vous pourrez souscrire à une assurance spécifique et sur mesure. Par conséquent, il faudra bien  prendre le temps de s’informer sur différentes agences et différentes formules pour trouver celles qui vous conviennent le mieux.

L’immobilier au Portugal

Pour un achat ou une location, l’immobilier au Portugal est très dynamique. Le prix dépend surtout de la zone comme décrit ci-haut mais il est toujours possible de faire de bonnes affaires. L’essentiel est de s’entourer d’un bon avocat et d’un agent immobilier fiable qui maîtrise la cartographie des transactions immobilières.