Famille & Société

A quel âge est-on considéré comme senior ?

âge senior

La différenciation des étapes que traverse une personne au cours de sa vie a toujours fait l’objet de discussions auprès des philosophes, des anthropologues, des médecins mais également des psychanalystes, des employeurs et en définitive de tout le monde. En réalité, le fond du débat se trouve sur les critères de détermination et parfois sur la qualification de ces étapes. Mais alors, à quel âge est-on considéré comme senior ?

En effet, on a voulu scinder la vie en trois étapes, à savoir :

  1. le premier âge englobe l’enfance et l’adolescence ;
  2. le deuxième âge correspond à l’âge adulte ;
  3. le troisième âge commence à 60 ans.

Pour cette dernière étape de vie, on voit que le terme « troisième âge » est de moins en moins utilisé.  Ce terme fait allusion, selon certains, à une fin de vie, ce qui  est loin d’être vrai.

En filigrane, le troisième âge fut considéré comme la dernière étape. De plus en plus, on privilégie le terme « senior » qui renvoie à une polysémie et à des définitions circonstanciées.

En effet, la signification que le terme peut revêtir pour le profane diffère de sa conception dans le milieu professionnel, dans le domaine de la sécurité sociale, de la santé, et même ce qu’en pense réellement la personne qu’on appelle senior.

La seconde interrogation, qui a consisté à définir l’âge exact à partir duquel on qualifie une personne de « senior », n’a jamais pu faire l’objet de consensus. Cela est sûrement dû au fait que la vieillesse invoque des facteurs subjectifs et objectifs au-delà de ceux psychologiques et biologiques.

  • Est-on vieux parce que son corps l’est ou doit-on tenir compte de son état d’esprit ?
  • Est-on encore jeune tant que son corps le paraît ?
  • La vieillesse est-elle dans la tête comme semble le défendre certaines personnes ?

Toutes ces questions influent sur la détermination de l’âge à partir duquel on qualifie une personne de « senior ». A ces paramètres, on doit ajouter des critères purement objectifs liés aux capacités physiques, au nombre d’années d’expérience, à la jouissance d’une couverture médicale spéciale senior, entre autres. L’ensemble de ces questions sera développé dans la suite de cet article.

Un senior, c’est quoi ?

Le terme senior vient du latin et signifie « personne plus âgée ». Il est aujourd’hui utilisé pour éviter l’emploi de termes qui peuvent sembler dégradants comme « vieux », « troisième âge », etc. Selon les époques, les politiques publiques et les domaines, le terme renvoie à une catégorie de personnes différentes.

Ainsi, en entreprise, on peut être considéré comme senior à partir de 45 ans ; dans le milieu sportif, on est senior à partir de 23 ans, etc. Dans les années 80, le terme senior renvoyait aux personnes de plus de 50 ans car la politique de l’emploi d’alors voulait promouvoir l’insertion des jeunes. Toutefois, les déficits notés au niveau de la caisse sociale ont obligé un réajustement, actuellement toujours en vigueur, et qui qualifie de sénior les personnes qui ont 60 ans et plus.

L’âge auquel on est considéré comme senior varie

D’après ce qui précède, on voit aisément que même si le terme senior renvoie souvent à un âge avancé, il est toujours relatif à un domaine précis. C’est ainsi que l’âge diffère selon le domaine qui nous habite : marketing, en entreprise, sportif, administratif, etc.

Une signification circonstanciée

Le terme senior ne renvoie pas nécessairement à une personne âgée. Ce mot est employé afin de remplacer les termes « personne âgée » et « personne du troisième âge ». En effet, le terme senior revêt une signification différente selon le contexte dans lequel il est employé.

Les seniors et la publicité : un âge définit par les marketeurs

Dans le domaine du marketing, on procède par ciblage. Si tout produit sert à régler un problème, à apporter une solution, le premier pas consiste à identifier le problème à résoudre. Parfois, pour vendre, ces problèmes sont présentés de manière caricaturale et exacerbée.

Ainsi, le senior est présenté dans le domaine du marketing et de la publicité de manière caricaturale renvoyant à des femmes au foyer de plus de 50 ans, des mamies et des papys mal en point. Selon la plupart des professionnels du marketing, les habitudes des personnes changent complètement à partir de 50 ans.

C’est à partir de cet âge que des produits et services leurs sont dédiés. On tire sur la fibre sanitaire, de loisirs et du bien-être pour apporter des solutions et parfois même créer de faux problème.

En outre, les marketeurs sont conscients que la notion de senior n’est pas juste une question de classe d’âge. Il existe plusieurs autres paramètres à prendre en compte dans la proposition de produits tels que la présence ou non d’autres personnes dans la famille, la culture, le mode de vie, etc.

La santé des personnes âgées varie selon l’âge

Dans le domaine médical, les critères sont plutôt objectifs. On considère qu’une personne est sénior lorsqu’elle commence à avoir des problèmes de santé liés à la vieillesse. D’habitude, ceux-ci commencent vers 65 ans.

Evidemment cela est une moyenne, car certains peuvent commencer à ressentir les troubles bien avant. La génétique, l’hygiène de vie, la pratique de sport régulier peuvent influer sur l’apparition des problèmes. C’est en tenant compte de tout cela que beaucoup de mutuelles de santé proposent des offres avant 70 ans. En effet, dès l’âge de 55 ans, il est possible de bénéficier de complémentaires santés sénior.

Du fait que certaines maladies apparaissent avec l’âge, les seniors ont un besoin de couverture médicale et de soins spécifiques. Et la plus part du temps, tous ces services sont beaucoup plus chers. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de requérir les conseils d’un spécialiste de la santé afin de prendre connaissance de tous les risques et de souscrire à une mutuelle adaptée.

La perception de l’âge des seniors varie selon l’environnement social

La notion de senior prend une dimension relative en fonction du milieu social. Par exemple, une personne est vieille à 50 ans dans une société jeune. Alors que dans une société vieillissante, on considère une personne comme étant âgé bien plus tard.

Ainsi, tout dépendra de l’espérance de vie et du pourcentage de personnes ayant atteint un certain âge.

En France l’espérance de vie tourne autour de 85 ans pour les femmes et 80 ans pour les hommes. Les dernières statistiques révèlent qu’à ce rythme le tiers des français aura plus de 65 ans d’ici trente ans. Le vieillissement de la population impacte l’économie. La question récurrente est la suivante ?
Comment financer les retraites ? La population est vieillissante et la balance actif/retraité penche de plus en plus vers les retraités.

Le monde du travail pour les seniors

Qu’est-ce qu’un sénior au travail ?

Dans le monde du travail, on retrouve souvent les termes de seniors et de juniors. Si dans la société le terme senior désigne les personnes à la retraite, dans le monde du travail un senior est une personne qui a une certaine expérience, qui a déjà accomplie une partie de sa vie professionnelle.

Cela montre un certain degré de maturité professionnelle (expériences du terrain, outils professionnels affinés, recul, sang-froid…). C’est un terme qui est utilisé en opposition aux jeunes recrues qui sont appelées « juniors ». Ainsi, on peut être senior sans pour autant être âgé ou inversement être âgé sans être senior à cause d’un défaut d’expérience dans le domaine en question.

A quel âge est on considéré comme un sénior dans le domaine professionnel ?

En réalité, il n’existe pas de dispositions réglementaires ou conventionnelles uniformes pour déterminer le nombre d’années à partir duquel une personne est appelée senior dans le domaine professionnel. Ainsi, il n’existe pas d’âge fixe et précis pour être qualifié de senior dans le monde du travail, ni de nombre d’années d’expérience.

Chaque secteur a ses propres conventions et réalités qui sont en constante fluctuation. Toutefois, on peut s’accorder que dans la plupart des cas, le profil de senior est reconnu lorsqu’on peut justifier d’une expérience de minimum dix ans dans un secteur.

Sénior et politique de l’emploi

Du point de vue de la politique de l’emploi, le senior est considéré comme un travailleur qui entre dans la dernière phase de sa carrière.

Il a été défendu un droit  au chômage pour les seniors de plus de 50 ans. A partir de 50 ans, les autorités publiques sont conscientes que les performances des travailleurs sont réduites et que leur employeur peut être tenté de les licencier. C’est pourquoi à partir de 50 ans, un régime de protection spécifique est mis en place pour les protéger. La procédure de licenciement est plus complexe. Le motif de licenciement ne peut être lié à l’âge.

Par ailleurs, il faut préciser que l’âge n’est pas toujours un obstacle à l’emploi. Certaines entreprises privilégient les seniors de plus de 50 ans de par leur expérience. Tout dépend de votre CV et des besoins de l’entreprise et du secteur pour lequel le senior travaille.

A quel âge est on considéré comme un sénior selon les services de l’Etat français et la sécurité sociale ?

Selon la majorité des services de l’Etat, une personne est considérée comme senior dès qu’elle franchit la barre des 55 ans. Toutefois, les seniors sont subdivisés en deux classes : entre 55 et 59 ans et ceux qui ont plus de 60 ans.

Les services et prestations accordés aux seniors

Les services de santé publique accordés aux seniors concernent toutes les personnes de plus de 50 ans.

Les prestations sociales sont :

  • l’aide à la complémentaire santé (ACS)
  • l’allocation personnalisée d’autonomie (APA)
  • l’aide sociale à l’hébergement en établissements (ASH)

Laisser un commentaire