Partir vivre à l’étranger : un rêve réalisable


Fermez les yeux et imaginez une plage de sable blanc et la mer bleu turquoise juste devant votre terrasse ; le soleil, un ciel bleu et les palmiers ondulants sous la brise...


Si cette idée vous séduit, parcourez les pages de notre site,

Choisissez votre destination future parmi les 23 pays les plus appréciés des retraités français expatriés,

Abonnez-vous gratuitement à notre Newsletter qui vous fera découvrir des petits coins de paradis et vous fera partager l'expérience de retraités français de tous niveaux sociaux, expatriés et heureux de l'être,

Commandez notre guide pratique dans lequel vous trouverez une mine d'informations utiles, qui répondra à toutes vos questions concernant les démarches à effectuer, et qui vous évitera de faire bien des erreurs.

Recherchez votre logement avec l'aide d'un agent immobilier francophone de confiance installé dans votre pays d'accueil.

 

Bref, nous vous accompagnerons dans votre réflexion préalable, nous vous communiquerons des informations pratiques sur les destinations les plus prometteuses, nous vous donnerons des conseils sur les démarches à entreprendre, nous vous expliquerons comment, à partir de 1000 € tout compris par mois, un couple peut vivre une retraite à l’étranger heureuse.


Notre site s’adresse à quiconque souhaite élargir son horizon en considérant les opportunités d’améliorer sa qualité de vie… et de réduire son coût de la vie… en regardant ce qui se passe au-delà de nos frontières.

 

Vous avez fait le rêve, Nous avons fait la recherche, Suivez nous ...
Nous vous guiderons de là où vous êtes, à là où vous rêvez d'aller !

 

*******************
Newsletter de la semaine
 

N’oubliez pas de Prendre en Considération l’Accessibilité
 
Lille France, le 29 juillet 2014
 
 
Cher(e) abonné(e),
 
Quand on achète une résidence à l’étranger, l’accessibilité devrait toujours être prise en considération. Vous n’avez surement pas envie de devoir supporter un trop long trajet, de surcroit fatiguant, à chaque fois que vous retournerez en France. Sans compter qu’un mauvais choix risque d’impacter votre capacité à louer parce que les locataires préfèrent se rendre à un endroit facile d’accès, ou plus tard à vendre le logement parce que vous aurez moins d’acheteurs potentiels.
 
Vous devez considérer quatre aspects au regard de l’accessibilité :
. Le temps de vol entre la France et l’aéroport de destination
. Le temps nécessaire pour se rendre de l’aéroport à votre résidence
. Le coût du billet d’avion
. La fréquence des vols
 
Temps de vol pour se rendre à l’aéroport de destination
C’est l’aspect le plus évident à mesurer, mais sachez qu’entre plusieurs destinations situées dans la même zone géographique, il peut y avoir une différence importante de durée d’acheminement.
 
Il arrive parfois que la résidence est éloignée de l’aéroport international où vous avez atterrit en provenance de France et il vous faudra prendre un vol domestique pour vous rapprocher de votre domicile. Cette correspondance avec parfois plusieurs heures d’attente entre les deux vols peut faire que la durée totale de la partie aérienne du voyage soit considérablement augmentée, sans compter qu’il vous faudra gérer la fatigue du voyage transcontinental et le décalage horaire.
 
C’est par exemple le cas de pays comme le Vietnam ou les Philippines qui n’ont que très peu de liaisons aériennes directes avec l’Europe et qui nécessitent donc bien souvent un changement d’avion à Bangkok ou à Kuala Lumpur. C’est aussi le cas d’une île comme Bali (stop à Jakarta) ou de villes comme Phuket ou Chiang Mai (stop à Bangkok).
 
Distance de l’aéroport de destination à votre résidence
Si votre résidence est située dans une petite ville ou village à l’écart des grands axes routiers, calculez le temps nécessaire pour rejoindre l’aéroport compte tenu des conditions de circulation et de la qualité du réseau routier. Vous n’avez surement pas envie de sursauter sur une route mal entretenue, voire impraticable durant la saison des pluies ou de passer des heures dans les bouchons… ni les locataires ou acheteurs potentiels.
 
Si la résidence est localisée sur une petite île qui n’est accessible que par mer, évaluez la praticabilité avant de vous engager… que faire lorsque le ferry est bloqué au port par mauvais temps.
 
Le coût de transport
Le coût du billet d’avion peut s’avérer être dissuasif pour les acheteurs comme pour les locataires. Ainsi un billet d’avion de Paris à Port Louis à l’île Maurice coûte presque deux fois le prix d’un billet Paris Bangkok alors que la distance parcourue est moins importante.
De même, les vols internationaux entre l’Europe et l’Amérique du sud sont aussi beaucoup plus chers que les vols vers l’Asie car le trafic et la concurrence sont plus faibles. De plus, ils ne desservent que quelques grands aéroports, ce qui nécessite bien souvent de devoir emprunter ensuite un vol domestique lui aussi est très coûteux, car il n’existe pratiquement pas de compagnies low-cost en Amérique du sud.
 
En Europe, il vaut mieux choisir une destination située à proximité d’un aéroport desservi par une compagnie low-cost, qu’une destination qui oblige à prendre un vol régulier d’une compagnie nationale dont le tarif sera en général deux à cinq fois plus cher.
 
La fréquence des vols
Il faut aussi enquêter sur la fréquence des vols. Un service régulier disponible trois fois par semaine peut convenir pour un retour en France programmé à l’occasion des vacances, mais n’est pas supportable en cas d’urgence d’ordre familiale. Parfois les vols sont quotidiens durant la saison touristique et seulement hebdomadaires le reste de l’année, c’est notamment le cas de certaines îles grecques.
 
Quand vous évaluerez l’accessibilité, commencez par regarder les pays qui figurent sur votre liste, et sélectionnez précisément les endroits qui vous intéressent. Puis regardez où se situe l’aéroport le plus proche et calculez la durée totale (porte à porte) du voyage ainsi que son coût. Pensez aux locataires potentiels et aux futurs acheteurs, de où viendront-ils? et avec quelle facilités rejoindront-ils votre résidence?.
 
Si vous suivez ces étapes, vous choisirez un petit coin de paradis plus pratique, plus facile à louer, et plus facile à revendre si vous décidez un jour de le faire.
 
Paul Delahoutre
 

 

 


Recevez notre Newsletter

Prendre sa retraite à l’étranger et vivre mieux en dépensant moins !
Notre newsletter gratuite vous dira comment faire





A Propos
- Les médias parlent de nous
- Partenariat humanitaire
- Archives newsletter